Good +
Good plan !
Good Habits Bonnes adresses mode responsable

La mode responsable, ça veut dire quoi ?

La mode responsable, ça veut dire quoi ?

27 mars 2019 | Good Habits Girl | Good Guide

Bon, on a bien expliqué (hop, révision par ici) qu’on est là pour se faire plaisir côté mode.
Mais, du coup, peut-être que tu as besoin d’une explication de ce qu’implique la notion de mode responsable. Alors, tadaaaaaa !

 

La mode responsable, c’est une mode qui réfléchit

Et c’est aussi simple que ça : se poser des questions.

Ah, et des bonnes questions. Et non, se demander si c’est à la mode n’est pas une bonne question. Déso.
Y’a par exemple une excellente question qui est très étrangement super souvent zappée ces derniers temps et qui est pourtant plutôt, genre, cruciale : ce vêtement que tu es sur le point d’acheter, là, d’ici quelques secondes, tu vas VRAIMENT le porter ou pas ?
T’as vu, c’est pas non plus des trucs très compliqués. Et pour les réponses qui ne dépendent pas de toi, Good Habits est là pour te simplifier les choses, on se détend.

Le fait est que non, les bébés ne naissent pas dans les roses et les choux, et les vêtements n’atterrissent pas par magie dans les rayons juste parce que tu les as imaginé dans tes rêves.
Il se passe PLEIN de trucs avant qu’ils ne débarquent sur les cintres, et se demander comment c’est fait, par qui, où,… avant d’acheter, c’est prendre conscience de tout ce que le produit que tu as entre les mains implique.

Une fois que tu sais, tu as le choix. Une des définitions du mot “responsable” dit “qui sait peser le pour et le contre”.
Avoir une attitude responsable par rapport à la mode, c’est peser les plus et les moins de chaque marque ou matière (parce que, disons le tout de suite, il n’y a pas de perfection) et faire le choix qui nous convient le mieux. Mais pour faire ça, il faut d’abord avoir pris le temps de s’informer, et pas simplement acheter sans y penser.

 

La mode responsable, c’est une somme de valeurs positives

La mode, de base, c’est fait pour faire du bien. Se faire beau, se tenir chaud, exprimer sa personnalité,…
Mais la mode n’est pas juste futile et quand on veille à bien faire elle peut même contribuer à de grandes choses !

D’après ces experts de la responsabilité, “la consommation responsable est un mode de consommation qui prend en compte les critères du développement durable, c’est-à-dire une consommation qui soit à la fois respectueuse de l’environnement, bénéfique pour l’économie (notamment locale), bonne pour la santé, mais aussi positive pour la société.”

La mode responsable, ça englobe plein de notions différentes.
On parlera parfois de mode éthique, d’autres fois de mode durable, de mode éco-responsable, de mode circulaire, de slow fashion, de mode équitable, de mode vegan,… Et on est d’accord, parfois on s’emmêle les neurones et on confond un peu tout.
Il peut arriver que plusieurs de ces qualités se retrouvent au sein d’une même démarche, mais une marque équitable n’est pas forcément éco-responsable par exemple.
Alors expliquons rapidement qu’est-ce qui est quoi :

 

La mode éthique

Soyons honnête, le terme de mode éthique est en quelque sorte un synonyme de mode responsable, mais en moins sexy. C’est assez terrible, mais quand on lit “mode éthique” la majorité des gens ont tendance à penser “mode ethnique”. Faut dire qu’à une lettre près et avec il est vrai quelques années pendant lesquelles la mode éthique n’était pas super glamour, l’inconscient collectif ne lui accorde pas l’aura que cette expression mérite.
L’éthique, c’est faire preuve de morale et de déontologie. En gros, c’est pas faire les choses n’importe comment. Se demander si ce qu’on fait est juste et bon.
En mode, ça veut dire se soucier d’assurer de bonnes conditions de travail aux ouvriers textiles (tant au point de vue de la sécurité des bâtiment, que des horaires, de la rémunération, du respect de leurs droits,…), respecter le bien-être animal, veiller à limiter son impact environnemental, s’assurer de pratiquer un prix juste aussi pour le consommateur, s’assurer de faire un produit de qualité, etc…
Il faut bien comprendre que si certaines marques arrivent à cumuler plusieurs de ces valeurs et tendre vers la perfection, une marque peut être qualifiée d’éthique et n’avoir développé qu’un seul axe de valeur. C’est déjà ça, mais autant en être conscient pour éviter les amalgames.

 

La mode équitable

Le commerce équitable est une manière de travailler de manière solidaire avec des populations défavorisées. Appellation réglementée et controlée (mais chaque label selon son propre cahier des charges), le partenariat commercial assure que les travailleurs sont rémunérés de manière juste et que cette activité permet le développement de la communauté. Au-delà de l’aspect économique, une attention est aussi portée sur l’aspect social et environnemental, mais tout dépend de chaque projet évidemment.
En mode, le commerce équitable peut se retrouver au moment de la production de la matière première (des ramasseurs de coton par exemple) comme de la confection. La mode équitable est notamment un trésor d’artisanat international, et participe à la préservation et transmission des savoir-faire ancestraux.

 

La mode éco-responsable

Matières naturelles, biologiques, biodégradables, recyclées, upcyclées,… Conditions de fabrication moins polluantes, limitation ou suppression des produits toxiques, réduction de l’impact carbone, production locale… Conception zéro-déchet, ou faite pour durer,… Voici tout ce qui peut être prôné par la mode éco-responsable qui, bien que centrée sur le respect de l’environnement, a aussi pour bénéfices d’assurer une meilleure santé pour l’homme.

 

La mode durable

Equivalent de la mode éco-responsable, le concept de mode durable est lié au changement climatique. Il s’agit de préserver les ressources et de limiter leur utilisation en évitant le gâchis. Ce courant place aussi la responsabilité de la durabilité dans les mains du consommateur : bien entretenir ses vêtements, les réparer, opter pour le troc, la seconde main et s’assurer du recyclage de ses vêtements, l’idée est de moins consommer, et mieux consommer.

 

La mode circulaire

Résolument éco-responsable et durable, la mode circulaire favorise la réutilisation des matières premières ou des vêtements. L’idée est d’utiliser ce qui a déjà été produit pour le transformer, et donc créer du neuf à partir de vieux (mais propre promis !)
Elle présente le double avantage de recycler des matériaux qui sinon auraient été placés en décharges ou détruits, et d’éviter d’avoir à recréer des matières premières.
De manière concrète, on sait par exemple désormais créer du fil recyclé (polyester, laine,…),ou encore on upcycle des vieux vêtements en les démontant et réutilisant leur tissu pour créer d’autres vêtements.

 

La mode vegan

Echo à l’alimentation vegan, la mode vegan évite toute matière d’origine animale. On ne trouve donc ni cuir véritable, ni laine ou soie en mode vegan, mais exclusivement des matières d’origine végétale ou des matières synthétiques.
Si on peut regretter la présence de beaucoup de plastique au sein de ce courant, la mode vegan est la source de nombreuses innovations textiles (comme des simili cuirs à base de végétaux).

 

La slow fashion

Terme anglais s’opposant à celui de fast fashion, le courant slow fashion est celui d’une mode qui prend le temps de bien faire les choses. Produire moins pour produire mieux, c’est par exemple favoriser les petites marques et ateliers, opter pour une fabrication locale, plus artisanale.
La slow fashion favorise notamment la transparence de production et communique d’autant plus facilement à ce sujet qu’elle utilise ce qu’on appelle des circuits courts. Une marque slow fashion prend le temps de se poser des questions, comme savoir par exemple d’où vient le tissu qu’elle utilise et comment il a été produit (et c’est assez fou à dire mais la plupart des marques n’en ont sinon aucune idée).
Mais la slow fashion c’est aussi le semi-mesure, le sur-mesure ou le DIY. Avoir un vêtement que personne d’autre n’a, qui correspond 100% à ses goûts et à sa morphologie, ça c’est ultra responsable !

 

Si je peux résumer les choses ainsi, la mode responsable c’est une mode éthique qui implique aussi l’amateur.rice de mode.
Et là d’un coup, prendre ses responsabilités, bah ça devient cool !

 

Photo de Jack Antal via Unsplash

Good Habits Girls

Good Habits Girl
Lookée depuis toujours, plus impliquée du côté responsable de la force chaque jour, je suis là pour vous inspirer à vous faire beaux en faisant bien, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Partagez l’Good !

Tags: